En quoi consiste la méthode laser anti-tabac ?

Depuis près de 30 ans, les personnes addictives au tabac ont l’opportunité de s’en repentir si elle le voulait. Ceci est possible grâce à la méthode laser anti-tabac, un traitement qui a fait ses preuves chez des milliers de patients fumeurs. Cet article vous parle de la méthode laser anti-tabac

Qu’est-ce que la méthode laser anti-tabac ?

La méthode laser anti-tabac sert à stopper l’envie de fumer. Le laser corrige la dépendance vis-à-vis du tabac ainsi que de tous types de stupéfiants et solutionne les problèmes de nervosité, de prise de poids, etc. Dans le cas où le patient fumeur vient à rechuter, il lui est permis de revenir pour une séance gratuite.

La méthode au laser impacte l’angoisse, la volonté, l’appétit, le stress-anxiété et notamment la gestuelle. Elle est certaine, indolore, et est sans effet secondaire. La technique utilise les principes de l’acupuncture, le dispositif substituant les aiguilles.

arrêt de l'addiction du tabac

Sans agresser la peau, le rayon laser procède à la stimulation des plexus nerveux à des endroits bien spécifiques, particulièrement dans la zone du système auditif à l’aide de micro-vibrations. Ces dernières excitent chacune des terminaisons nerveuses ciblées sans rater le moindre point visé.

La lasérothérapie s’appuie sur un rayon laser extrêmement concentré mais d’une intensité qui n’excède pas les 60 watts. Cette intensité stimule les méridiens aux alentours des oreilles, à la manière de l’acupuncture, sauf qu’ici il n’y a pas d’aiguille utilisée.

Le traitement laser anti-tabac exige que le patient soit motivé pendant les premiers jours venant après le traitement, puisque ce dernier impacte principalement la dépendance au tabac, pas la force de l’habitude.

Il n’existe pas la moindre contre-indication, que ce soit dans un centre laser anti-tabac Paris ou dans un autre, et ceci peu importe les médicaments que prennent les patients fumeurs. Certains d’entre eux parlent de sommeil très profond ou de torpeur la première nuit. Pour cela, il est déconseillé aux conducteurs de subir une séance de laser anti-tabac à la veille d’un trajet trop long.

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Articles similaires