4 méthodes efficaces pour arrêter de fumer

Il existe plusieurs moyens et méthodes qui permettent aux uns et aux autres d’arrêter de fumer. C’est d’ailleurs le meilleur choix à faire lorsqu’on ne veut pas souffrir, dans le futur, de maladies respiratoires, d’affections cancéreuses, etc. ou mourir de façon précoce. En fin de compte, même s’il est difficile de venir à bout d’une addiction au tabac, il suffit d’un peu de volonté pour que vous ayez pour la nicotine, une répulsion totale.

L’hypnose pour arrêter le tabac

L’arrêt du tabac par hypnose est une méthode de traitement alternatif que de nombreux spécialistes conseillent à leurs patients lorsque les autres méthodes conventionnelles se révèlent inefficaces.

Pour que cette méthode marche, il est essentiel que le patient fasse montre d’une grande motivation et d’une totale volonté. En effet, avec une ferme volonté, une ou deux séances d’hypnose suffisent à convaincre le patient d’arrêter le tabac. Toutefois, généralement, beaucoup de fumeurs ne réussissent à déposer la cigarette qu’au bout de 6 mois.

Pour les spécialistes, ce sont d’excellents résultats qui les confortent à poursuivre les expérimentations à travers différentes approches. Le but des hypnotiseurs est d’atteindre les meilleurs taux de décrochage qui soient dans un laps de temps.

Pour l’essentiel, le rôle de l’hypnotiseur sera simplement d’aider le patient à changer sa perception du produit. Il devra arrêter de voir la cigarette comme l’ami qui l’accompagne et qui le comprend dans ses problèmes et dans sa solitude.

Le laser anti-tabac pour rompre avec la nicotine

Le laser anti-tabac ou lasérothérapie est un traitement qui efface chez le fumeur l’envie de fumer, et ce, de façon définitive.

Ce traitement dure une heure, tout au plus, et consiste à appliquer le laser anti-tabac à faible intensité sur le pavillon de l’oreille. Cela active, grâce aux micros-vibrations, les terminaisons nerveuses, au niveau de l’oreille et déconnecte les synapses qui sont à l’origine de la dépendance à la nicotine. Une chose est certaine, l’envie de fumer disparaît avant les 24 heures sans aucune douleur ni effet secondaire.

Toutefois, avant de s’attaquer aux points stratégiques des oreilles auxquels sont reliés tous les organes et glandes, le patient est soumis à un test pour évaluer son degré de motivation. En effet, le laser n’a aucun effet sur le comportement du patient. Donc un patient traité sur le plan physique peut rechuter s’il n’est pas réellement décidé à arrêter de fumer.

L’acupuncture

La méthode de rééquilibrage des énergies du corps communément appelé acupuncture a permis à plus d’un patient d’arrêter de fumer. Ici, les traditionnelles aiguilles de l’acupuncture sont mises à contribution. Toutefois, cette méthode n’est pas utilisée seule. Les spécialistes la conseillent tout en l’associant avec des médicaments ou des substituts nicotiniques, par exemple.

L’inhalateur de nicotine

L’inhalateur de nicotine est une alternative à la cigarette. Le fumeur qui souhaite arrêter et qui suit une thérapie peut l’utiliser. La cartouche et l’embout sont les deux parties qui composent l’inhalateur de nicotine. Concrètement, l’appareil à nicotine fournit chaque fois que le fumeur tire dessus une dose de 5 mg minimum. Bien sûr, l’arrêt de la nicotine n’est pas pour demain, mais le besoin de toucher à la cigarette est remplacé d’une façon ou d’une autre. Le geste qui consiste à porter l’inhalateur à la bouche n’est plus le même et tend à faire oublier celui de la cigarette.

Les traitements à base de médicaments

Les médicaments ont fondamentalement pour objectifs d’aider à faire disparaître chez le fumeur les symptômes du manque. Très souvent recommandés aux gros fumeurs, les médicaments utilisés sont le bupropion et le varénicline. Les deux médicaments sont déconseillés aux femmes enceintes et allaitantes.

Le bupropion agit principalement contre la dopamine qui est une substance qui génère la sensation de plaisir. Précisons que la dopamine est enclenchée par l’inhalation de la nicotine. Donc, si vous prenez du bupropion sur une base régulière, vous détesterez très vite le goût de la nicotine puis vous arrêterez de fumer. En ce qui concerne la varénicline (champix), elle produit des effets identiques à la nicotine et permet de se substituer au manque.

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Variétés d’E-liquides

Pourquoi privilégier l’E-liquide ?

La consommation du tabac nuit gravement à la santé. Cet avertissement apparait sur toutes les étiquettes de paquets de cigarettes et d’autres produits dérivés. De